posturologie

cropped-Sans-titre-e1421334154908.jpg

Qu’est-ce que la posture

C’est la position particulière du corps, le maintien, l’attitude dans l’espace.

Ce qui nous permet de nous tenir debout
Ce sont les os qui sont maintenus par les ligaments, les tendons et les chaînes musculaires. Se sont ces muscles qui permettent notre maintien, notre attitude dans l’espace et qui nous permettent le mouvement. 
Cette position particulière du corps, propre à chacun, est possible grâce à nos capteurs qui sont, entre autres, les yeux, les pieds, les dents, la mâchoire, les cicatrices.

Les capteurs
Physiologiquement ce sont nos capteurs qui induisent notre posture qu’elle soit équilibrée ou adaptative.

Comment s’aperçoit-on si notre posture est équilibrée ou adaptative?

En général ce sont les douleurs qui peuvent l’indiquer, mais cela peut aussi être d’autres symptômes comme par ex. bruxisme (grincement de dents), manque de performance chez le sportif, entorse répétée, dyslexie, ou autre problème scolaire, rupture du col du fémur chez la personne âgée, arthrose, eso- ou exophorie (qui louche en dedans ou en dehors).

La posturologie
C’est l’étude du système postural et de son fonctionnement. En réglant ces différents capteurs le corps va prendre une nouvelle dynamique posturale ce qui va stopper ou diminuer les problèmes liés à la posture adaptative.
La nouvelle dynamique posturale peut prendre du temps à se mettre en place.
L’on considère qu’en 1 an la posture adaptative « se fixe », par conséquent, plus l’adaptions est ancienne, plus la reprogrammation sera longue.

Concrètement
Dans le concret, la séance se déroule par un bilan postural, suivie d’une
 reprogrammation posturale (réglage des capteurs) avec bilan (réajustement) 3 semaines après la 1ère séance et par la suite tous les 2 mois environ.

– A domicile: des exercices à pratiquer à la maison vous seront montrés en cabinet. Ces exercices sont la clef de la reprogrammation posturale. Sans ces exercices, il sera difficile de rompre le cycle des adaptations.
Il faut compter environ 3 ans minimum pour que la nouvelle posture s’intègre dans le schéma corporel pour une décompensation posturale légère.